Evénements & prestations

Prestations à la carte

Tout au long de l’année, nous vous proposons différentes prestations, sur le thème de votre choix, en fonction de votre événement et de vos souhaits.

. Défilé de rue  .  Animation de fête  .  Spectacle complet  .  Balèti  .  Concert de musique et / ou chants

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes vos demandes.

Evénements

Le 23 juin au soir, l’Aigo Vivo, en partenariat avec Rousset Animations & Fêtes, organise un défilé où les enfants arborent fièrement leur lampions. Avant le départ, la flamme est bénie par Monsieur le Curé, et tous les participants entonnent ensemble La Coupo Santo. Les danses autour du feu viennent terminer cette grand fête.

Un peu d’histoire…

Les origines
La fête du solstice d’été remonte à « la nuit des temps ». Les peuples d’Orient et les Celtes allumaient des feux, ce fut le culte du soleil. Puis à partir du 5ème siècle, l’Eglise mit le solstice d’été sous le signe de Jean-Baptiste.

La tradition
Les fêtes de la Saint Jean comportent 3 éléments : le feu, l’eau et les plantes.

  • L‘herbe-de-la-Saint-Jean :
    « Sant-Jan, se dis, cremo li marridis erbo e douno li bono » nous dit le dicton. Ou, « Saint-Jean brûle les mauvaises herbes et donne les bonnes »
  • L’eau :
    La rosée de la nuit de la Saint-Jean passait pour donner aux plantes ses vertus guérisseuses. C’est d’elle que les herbes de la Saint Jean tenaient leur pouvoir.
  • Le feu :
    Longtemps auparavant, les jeunes gens allaient de ferme en ferme pour quêter des fagots, des sarments de vigne, etc…. On se servait aussi des genêts. Le tout servait à élever un grand bûcher qui était l’œuvre collective de tous les habitants. Au coucher du soleil on mettait le feu au bûcher.
    La farandole se déroulait autour du feu, puis dans les rues, puis sur les places. Quand les flammes baissaient, les jeunes gens se préparaient à traverser le bûcher rougeoyant. Cette bravade, lorsqu’elle réussissait, assurait au sauteur le mariage dans l’année…
    Quand il n’y avait plus de braises, on y jetait des gousses d‘ail, et le lendemain, les enfants venaient chercher ces gousses qui passaient pour préserver des fièvres. Toute la maisonnée les mangeait au déjeuner.

Nous vous proposons de revivre avec nous les traditions du Noël provençal au cours d’une soirée calendale, et de vous les expliquer.
Nous animons cette soirée par des chants de Noël, de la musique et des suites de danses interprétées par les différentes parties de notre groupe.
La représentation à lieu généralement le samedi avant Noël, dans la salle des fêtes Emilien Ventre de Rousset.

La tradition :
« Calen amè li sièu », Noël avec les siens.
Chacun s’attachait à revenir chez lui pour ce repas, souvent de fort loin ; on se réunissait là où il y avait les grands parents.
Ce repas que les provençaux célèbrent si magnifiquement est le support d’une riche tradition. La bénédiction d’une bûche est la préparation à cette communion familiale qu’est le Gros Souper, puis sur la table au décor symbolique, est servie une suite de plats maigres qui s’achève par une profusion de desserts.

L’Aigo Vivo organise, à l’occasion du week-end de Pentecôte, les «Rencontres des cultures du monde» à Rousset.
Ces manifestations contribuent à promouvoir les relations nationales et internationales, à instaurer une meilleure compréhension et un meilleur respect entre les peuples autour du monde.
Au cours de ce festival, des défilés sont organisés dans les villes alentours.
Une « soirée de Gala » est programmée à la salle des fêtes de Rousset.
Un grand marché artisanal se tient sur la place de notre village, où chaque région ou pays invités peut présenter son artisanat.
Un « Baletti » a lieu sur cette même place, démonstration pendant laquelle les différents groupes inviteront les spectateurs à partager leurs danses.

Voir le film du Festival

Nous animons votre mariage selon vos envies. Nous vous proposons :

  • Une procession en musique pour accompagner les mariés et le cortège jusqu’à la mairie (et/ou l’église).
  • Des chants et de la musique au cours de la cérémonie religieuse.
  • L’animation à la sortie de l’église (ou de la mairie) avec une haie d’honneur d’arceaux fleuris, le saut de la barre fleurie par les mariés ainsi que la danse des Cordelles.
  • L’animation du vin d’honneur avec danses et chants.

Tradition de la barre fleurie :
Dans les coutumes, la « barre fleurie », composée de branches de buis garnies de fleurs, attend les Novis qui doivent la sauter à la sortie de l’église.
Aquesto barro vous invito (Cette barre vous invite)
A la sauta galoi, uni, (A la sauter, joyeux, unis,)
N’en trouvarés tant dins la vida, (Vous en trouverez tant dans la vie,)
Couràgi, amour, unioun, (Courage, amour, union,)
Et vivo l’aveni. (Et vive l’avenir.)
Mestre Bérard, Peyruis